retour au menu
2012 Cap Nord - du 1er au 12 juillet

Dimanche 1er juillet :
Beau soleil ce matin et c’est la chaleur qui nous a réveillés.
Direction Narvik – ville très peu animée ce dimanche – 2 points d’intérêt : le musée de la 2ème guerre mondiale et le panneau des distances aux grandes villes. Nous avons beaucoup entendu parler de Narvik par mon père qui a été envoyé là avec l’armée française pour arrêter les allemands, qui sont arrivés plus tard d’ailleurs. La visite du musée explique bien l’intérêt de Narvik dans le transport du fer dont les allemands avaient un grand besoin.
La pluie arrive et la route est moins agréable. Malgré tout il ne fait pas très froid.
Nous passons sur la première île des Vesteralen (Hinnoya) et allons sur une aire à Lodingen près du port et le soleil refait son apparition.
En Norvège le gasoil est à 1,80 € le litre.


Lundi 2 juillet :

La pluie nous a réveillés ce matin du coup nous prenons notre temps pour lever le camp. Direction Andenes où nous faisons un arrêt à l’O.T. pour récupérer un peu de documentation. La pluie nous démotive un peu. Nous cherchons une aire pour notre bivouac et nous retrouvons à Nyksund toujours sous la pluie. Et pour finir la journée en beauté le « truma » tombe en panne ! plus de chauffage et plus d’eau chaude ! çà nous rappelle la mésaventure d’Annette et Guy en Turquie.

Mardi 3 juillet :
Pas très chaud ce matin. On fait une balade dans le village de Nyksund avant de partir – ancien village de pêcheurs où il reste de beaux entrepôts sur le port.
Puis il faut s’occuper de notre panne. Bernard appelle l’entreprise qui nous a déjà dépannés. Guillaume promet de s’occuper de nous. Il téléphone chez Truma en Allemagne et on a l’adresse d’un réparateur agréé à Sortland où nous avions prévu de dormir. A suivre demain.
Le soleil a refait son apparition et le paysage en est changé. Encore quelques degrés de plus et ce sera parfait.


Mercredi 4 juillet :
Objectif dépannage et déception : les 2 spécialistes de Sortland demandent 5 à 7 jours pour avoir la pièce défectueuse. La seule solution est de rebrousser chemin, et après de 5 heures de route nous arrivons chez un concessionnaire plus important qui pourra peut-être nous dépanner
rapidement.
Mais il est déjà fermé – il ferme à 16 heures. A suivre demain.

Jeudi 5 juillet :
Résumé de la journée : nous ne sommes pas dépannés, l’intervention aurait duré trop longtemps et ils n’ont pas le temps. On repart vers les Vesteralen et on prend le ferry de Gryllefjord à Andenes - 1105 NOK soit 150 €. On réserve le catamaran pour aller voir les baleines en mer demain. Truma-Allemagne nous annonce que le dépannage ne pourra pas être fait avant Trondheim (1000 km au sud) … alors attendons ! Bivouac près du départ pour la rencontre avec les
baleines.


Vendredi 6 juillet :
Pluie et vent cette nuit.
Journée baleines, tout d’abord une visite du musée puis départ à midi sur le catamaran pour essayer de voir des baleines, après une distribution de cachets contre le mal de mer. Nous avons la chance de voir 3 ou 4 baleines et de les approcher d’assez près.
Nous quittons les îles Vesteralen pour les îles Lofoten et nous arrêtons à Svolvoer près du port. Le soleil a refait son apparition.
 
Samedi 7 juillet :
Beau soleil ce matin. Visite de Kabelvag – maisons de pêcheurs en bois. Puis de Henningsvaer – nombreux séchoirs à poissons – ville un peu plus animée avec ses maisons sur pilotis.
Le baromètre est à la baisse et nous décidons de rejoindre tout de suite le village de A pour être sûrs de faire au moins une fois la route sous le soleil. A est tout petit et au bout du monde. Petite balade au milieu de ces maisons rouges qui abritent des nichées de mouettes. Des pêcheurs sont en train de préparer le poisson. On engage la conversation avec un pêcheur qui parle bien français – il a pêché des morues, des églefins et du lieu noir. Il nous offre un beau filet de morue et nous ferons notre premier et excellent repas de poisson norvégien.




Dimanche 8 juillet
:
Beau soleil ce matin. Nous devons être à Trondheim jeudi 12 et nous avons environ 1000 km à parcourir. Nous décidons donc de quitter les îles Lofoten aujourd’hui. Balade dans la petite ville de Reine. Arrêt à l’église de Napp avec son clocher à bulbe. Nous allons quand même à Eggum, une des pointes de l’île puis nous visitons le musée viking de Borg. Les îles Lofoten sont splendides et le mélange des couleurs est très harmonieux : verts des montagnes, bleus de la mer, rouge des maisons, jaune et blanc des fleurs, …
Des maisons ont le toit couvert de gazon et de fleurs.
Nous revenons sur le continent avec le ferry Lodingen – Bognes et nous arrêtons peu après sur un parking.


Lundi 9 juillet :
Beau soleil ce matin encore. La route passe sous 13 tunnels pour 18,5 km en tout. Nous faisons un long arrêt au maelstrom qui n’est visible que vers 16 h. aussi ce sera une journée tranquille à profiter du soleil et à lézarder. La mer monte et le conflit avec les eaux descendantes crée cet impressionnant tourbillon très difficile à photographier.
On rencontre Alain et Nicole Gaultier de CCRSM (Camping-Car Sur les Routes de la Soie et du Monde) et on passe un moment ensemble. Bivouac superbe au sud de Fauske au bord du fjord avec un beau soleil de minuit sans doute le dernier puisque nous repassons le cercle polaire demain.
Pour nous il n’a pas fait nuit depuis le 23 juin soit 18 jours.


Mardi 10 juillet :
Beaucoup de vent ce matin puis nous aurons des averses dans la matinée. Arrêt au passage du cercle polaire où il y a encore des plaques de neige et où la route monte jusqu’à 700 m. d’altitude.
A Mo I Rana nous faisons quelques courses. Puis c’est Mosjoen avec de belles maisons en bois et de nombreux ateliers d’artistes. Nous quittons la 06 pour rejoindre la 17 qui est superbe mais que nous n’avons pas pu prendre avant car elle compte trop de ferries qui demandent trop de temps pour nous qui avons rendez-vous à Trondheim pour le « truma ».
Bernard a acheté une canne à pêche et ce soir il fait ses premiers lancers. Pas de poisson encore !


Mercredi 11 juillet :
Le ferry nous réveille de bonne heure. Journée étape aujourd’hui encore. Sur plusieurs kilomètres nous avons des moutons sur la route, certains sont couchés sur le bord et d’autres en plein milieu … à voir la quantité de crottes on peut supposer qu’ils sont installés là à demeure.
A Trondheim notre dépannage était prévu et le nouveau « truma » est arrivé d’Allemagne.
L’échange a lieu tout de suite et 2 heures après nous repartons très heureux que ce problème ait trouvé une solution – 10 jours sans eau chaude, ce n’est pas top. On aura droit à une bonne douche ce soir – plus besoin de chauffer l’eau dans une casserole !


Jeudi 12 juillet :
Visite de Trondheim que nous avions commencée hier en fin d’après-midi. Tout d’abord le quartier des quais : le pont Bybrua au décor de bois du 17ème siècle et les anciens entrepôts sur pilotis bien restaurés. Ensuite la cathédrale de saint Olav où nous avons une jeune guide très sympathique pour nous seuls. Après le repas pris dans un charmant restaurant avec nappes en dentelles, chandelles et vieux meubles nous allons au « Ringve Museum » qui rassemble des instruments
exceptionnels : clavicorde de Mozart, piano-table de Beethoven, masque mortuaire de Chopin, …
Pour l’anecdote nous étions inscrits à une visite en anglais et comme nous étions seuls le guide québécois l’a faite en français. Nous quittons Trondheim en longeant plusieurs fjords et nous arrêtons dans un endroit qui paraît propice à la pêche. Et … Bernard revient avec 2 beaux maquereaux !


retour haut de page