retour à l'accueil

EUROPE



Mercredi 10 juillet :
Nous passons en Hongrie, en Europe.
Nous ne prenons pas l'autoroute, la route est très agréable. Elle traverse de grandes cultures de tournesols, de maïs, de blé, puis des bois et de petits villages.
Après avoir eu des averses dans la traversée de l'Ukraine nous apprécions le soleil avant de nous plaindre bientôt qu'il fait trop chaud ! ...
Surprise de voir une colline plantée de croix.








   Nous en avions vu une en Lituanie, en 2014, de retour d'Ouzbékistan :
   Nous avons fait un arrêt à la Colline des Croix, à Šiauliai, au nord de la Lituanie, lieu de pèlerinage – la légende raconte qu’un père qui aurait eu le message dans son rêve d’installer une croix à cet endroit afin que sa fille guérisse aurait vu son vœu exaucé. Depuis les gens se sont empressés d’édifier des croix sur cette colline. Ce lieu est depuis 2001 inscrit sur la liste du patrimoine mondial et spirituel de l’UNESCO.






Jeudi 11 juillet :
Nous serons vite à Budapest. Nous avions traversé cette ville en 2010 quand nous sommes partis en Roumanie, puis en 2014 en partant en Ouzbékistan. En 2016 en partant pour les pays en stan nous avons visité la ville. Elle a une histoire plus que millénaire et a hérité d'un patrimoine hétéroclite. C'est aussi une capitale dynamique. Les touristes sont nombreux et animent le centre historique. Nous repassons sur les berges du Danube pour une visite éclair.


Nous roulons en direction de la Slovénie. Un arrêt pour acheter des framboises au bord de la route. Un autre arrêt pour acheter quelques bouteilles de vin blanc de Tokay.

Vendredi 12 juillet :
Journée étape mais nous réduisons un peu la vitesse.
Sortie de la Hongrie et passage en Slovénie ... sans contrôle à la frontière. C'est normal mais après ces passages successifs dont certains un peu longs nous apprécions.
Drôle de toiture, peut-être la mairie.

Toujours des champs de tournesols, de maïs et de céréales. Ensuite une région de culture du houblon. Ils sont à plusieurs stades de croissance, de la préparation du terrain au moment de la récolte.

Depuis la Hongrie nous avons vu beaucoup de cigognes, certaines dans leur nid avec des cigogneaux et d'autres dans les champs.
Arrivée à Ljubljana, capitale de la Slovénie. Nous partons pour faire un tour en ville mais la pluie nous arrête très vite. Nous gardions un bon souvenir de cette visite en 2014 et souhaitions y retourner.

Samedi 13 juillet :
Journée étape encore. Nous entrons en Italie. Depuis la Hongrie les paysages ont bien changé et les modes de vie aussi. De la pointe de la Hongrie jusqu'en Italie nous sommes passés d'un pays pauvre avec beaucoup de petits villages ruraux jusqu'à un pays riche placé sous le signe de la consommation. Nous avons eu très souvent des difficultés à nous approvisionner dans les pays traversés, peu de produits frais, peu de conserves aussi, peu de boutiques à part quelques petites épiceries.

Dimanche 14 juillet :
Journée étape. Nous allons jusqu'à Susa qui est proche de la frontière française et qui est une de nos étapes incontournable. Nous y avons dormi en partant au mois d'octobre et nous y voilà à nouveau. On peut dire que la boucle est bouclée !

Lundi 15 juillet :
Nous restons la matinée à Susa parce qu'il pleut depuis cette nuit. On bricole un peu, je mets le site à jour. On laisse le ménage pour plus tard, on rentre très bientôt et il va y avoir du boulot ! et du temps à passer dans tous les coins et recoins, dedans et dehors !
On se balade un peu entre 2 averses, on trouve un autre resto en ville très bon et typique, la "cantina". On achète quelques souvenirs (à boire avec modération ...). Changement d'itinéraire, on part vers le col du Montgenèvre et la France. La route est excellente et un arrêt visite à Briançon est un bon moment. On trouve un bivouac au bord de l'eau dans un petit village.




Mardi 16 juillet :
Après une très bonne nuit nous reprenons la route de la maison. Le changement de notre itinéraire habituel nous fait redécouvrir le col du Lautaret et cette superbe route de montagne.

Et une belle photo pour bien terminer ce récit et mettre un point final à cette grande aventure.


retour haut de page