retour à l'accueil
INDE 2
indesud
Vendredi 30 novembre :
Hier journée étape ...
La route pour aller à Goa n'est pas très bonne. Des chantiers sont ouverts tout le long et le passage de gros engins détériore la chaussée.
Aujourd'hui nous avons la chance d'emprunter des tronçons neufs.
inde21.1 inde21.2
Nous retrouvons le bord de l'océan à Panaji. Il fait très chaud, jusqu'à 37 degrés !
L'état de Goa a été rendu à l'Inde par le Portugal en 1961. Nous arrivons dans l'Inde du Sud avec sa végétation tropicale, ses terres fertiles, ses cocotiers, sa lumière, son climat ... un peu chaud pour nous !
L'église Notre-Dame de l'Immaculée Conception est perchée au sommet d'un escalier monumental. Elle date du XVI° s. Elle est de style baroque portugais et sa façade est d'un blanc éclatant, souligné de bleu.
inde21.5
A Old Goa nous visitons la basilique du Bom Jesus construite elle aussi au XVI° s. Elle abrite la dépouille de Saint François Xavier, très vénéré ici. Les visiteurs se pressent sur 2 files et la visite suit un circuit très bien encadré. En sortant de la basilique une crèche est installée dans un patio et tout le monde est là, de l'enfant Jésus aux Rois Mages. Une messe est dite à l'extérieur et les fidèles sont très nombreux.
inde21.8 inde21.4

inde21.7 inde21.9
Petite remarque : pas de préparatifs de Noël en Inde. Nous serons là le 25 décembre et nous verrons bien quelle est la teneur et l'ampleur de la fête. Nous étions (très longtemps, pour cause de panne) à Ushuaïa en 2016 et en Argentine il n'y avait pas non plus de préparatifs à part quelques sapins de Noël.
Autre remarque : des campements de toiles bordent les chantiers ou les régions de cueillette, du coton par exemple. Ce sont sans doute les familles qui vivent et se déplacent au gré des travaux.

Samedi 1er décembre :
Visite des maisons indo-portugaises dans cet état de Goa :
Figueiredo House à Loutulim :
La plus ancienne partie date du XVII° s. Les propriétaires Figueiredo de Albuquerque sont des indiens de la caste des brahmanes autrefois chrétiens
inde22.2 inde22.4
Entrée.                                                                                                               Salle à manger.
inde22.5 inde22.8
Salle de bal.                                                                                                       Chambre.
Bragança House à Chandor :
La maison est divisée en 2 ailes. Nous visitons la première, l'aile Pereira-Bragança (à droite) guidés par une charmante personne âgée qui a vécu bien sûr sous la domination portugaise. Elle a du apprendre le portugais, le français et l'anglais mais ses souvenirs de la langue française sont très réduits. Dans la chapelle, un reliquaire renferme un ongle de Saint François Xavier. La salle de bal est peinte en imitation du marbre.
inde22.3 inde22.9
Dans l'aile Menezes-Bragança les photos sont interdites !
Casa Fernandes à Chandor :
L'originalité de cette maison réside dans le fait qu'elle a été construite sur une structure hindoue très ancienne. Une trappe secrète mène à ce sous-sol qui est un labyrinthe et un bunker muni de "trous" à fusils percés dans les murs.
inde22.11 inde22.13
Salle de bal.                                                                                                       Chapelle.
Nous allons à Agonda Beach qui promet d'être une plage paradisiaque. La promesse ne sera pas tenue, des ordures gâchent le paysage, des dizaines de boutiques et de petits hôtels sont l'unique chose à voir. La plage est de sable fin et une balade dans les rochers est possible mais l'envie nous manque de subir ce monde superficiel.
inde22.14 inde22.15
La barque est sortie de l'eau.                                                                             Une autre est mise à l'eau.
Dimanche 2 décembre :
Nous avons décidé de trouver un super spot pour rester tranquillement 2 ou 3 jours. Arrêt à un temple avec quelques moines.
inde23.2 inde23.1
En explorant les petits chemins de traverse nous tombons sur un extraordinaire marché aux poissons. Ici la pêche est artisanale et la variété des poissons proposés est immense.
inde23.5 inde23.4

inde23.6 inde23.7

inde23.3 inde23.9
Un food-truck !                                                                                    Le port de pêche, les poissons partent directement en Chine.

Nos recherches nous emmènent à Gokarna. Ce bourg a tout pour nous plaire ! Et nous trouvons un parking sur la plage pas loin d'un village de pêcheurs.
Les rizières bordent la route et les meules de paille de riz ponctuent le paysage.
inde23.12 inde23.13
Ici le site ressemble à une oreille et c'est ici que Shiva serait sorti de l'oreille d'une vache. Le village est peuplé de brahmanes et le soir nous aurons la chance d'assister à une parade en l'honneur de Shiva.
inde23.14 inde23.16

ine23.17 inde23.18

inde23.19 inde23.20

cliquez pour une VIDEO   parade en l'honneur de Shiva
Lundi 3 décembre :
Ce site est vraiment magnifique. Nous allons voir les pécheurs qui arrivent avec beaucoup de petits poissons. Les barques sont péniblement tirées sur la plage.
inde23.23

inde23.21 inde23.22

inde23.26

inde23.24 inde23.25

inde23.32 inde23.35

inde23.33
inde23.29 inde23.30
inde23.34 inde23.31
inde24
Puis nous nous promenons en ville, tout est calme et nos pas nous conduisent au marché aux poissons, beaucoup moins impressionnant que celui d'hier.
L'après-midi sera un moment de repos bienvenu agrémenté d'une bonne baignade.
Nous profitons de la plage pour une baignade bienvenue avec la grosse chaleur de l'après-midi.
Et ce soir, vers 23 h., un car s'installe à côté de nous. Les touristes indiens vont dormir à la belle étoile mais avant nous auront droit à un grand ramdam accompagné de chants et de crises de fou rire.  Ensuite un policier passe pour nous demander si tout va bien.
Petite remarque : les indiens sont très surpris de voir nos véhicules et ils veulent voir l'intérieur. Même s'ils sont nombreux, la visite se fait dans le calme et ils demandent toujours si c'est possible. Films et photos en quantité !

Mardi 4 décembre :
Nous profitons de la fraîcheur matinale ou plutôt de la chaleur moindre le matin pour longer la plage jusqu'au deuxième village de pêcheurs.
Nous rencontrons des pêcheurs qui tirent un filet avec quelques poissons pris dans les mailles. Un jeune pêcheur lance un épervier mais il est bredouille. Il nous explique qu'il voit les poissons. On a beau se crever les yeux on ne voit rien ... chacun son métier !
inde25.1 inde25.2

inde25.3

inde25.4 inde25.5

inde25.6 inde25.7

inde25.8
L'après-midi nous restons à l'ombre de nos stores et attendons que la grosse chaleur passe.
Nous avions rencontré un brahmane à la parade et tout à ses dévotions il nous avait quand même glissé qu'il aimait le pastis et indiqué le bar sur la page où on pouvait en boire. Il vient nous voir et de son air de bon vivant il nous demande si nous voulons de la marijuana ...
Un couple d'anglais discute un long moment avec nous. Ils ont un camion aménagé garé en Bretagne, ils viennent très souvent en Inde mais n'avaient jamais envisagé de venir avec leur véhicule. Je crois que la petite graine est semée et que l'idée va faire son chemin.
Ce soir il y a des prières sur le lac de Gokarna. L'activité religieuse ici est intense, normal Shiva est né ici.
Le lac est enttouré de murs et des marches descendent vers l'eau. Des lumignons sont posés tout le tour du lac et c'est féérique.
Sur un ilot au centre les prêtres animent la cérémonie et les artificiers font exploser des dizaines de feux d'artifice.
inde26.4

inde26.2 inde26.1

Mercredi 5 décembre :
Nous quittons cet endroit magique. Nous avons passé un bon temps de repos et de découverte d'une autre facette de l'Inde.
Notre route continue au sud jusqu'à Mangalore puis tourne vers l'est pour visiter les sites de Belur et Halebid.
La côte est bordée de forêts de cocotiers et les rivières qui se jettent dans la mer forment de nombreux bras que nous traversons sur des ponts.
Un village de pêcheurs avec des bateaux attire notre attention et nous faisons un crochet pour aller les voir.
inde26.8 inde26.11

inde26.10 inde26.9

inde26.12 inde26.13

Jeudi 6 décembre :
Après Mangalore la route monte jusqu'à plus de 900 m. par nombre de lacets. Elle est très difficile et très chargée en gros camions. Nous roulons à une vitesse moyenne de 35 km / h.
Halbid : temple Hoysaleshera qui date du XII°s. Il s'agit de 2 temples accolés, l'un dédié à Shiva et l'autre à Parvati, chacune gardé par le taureau Nandi, monture de Shiva. Les temples sont en étoile ce qui donne plus de surface de murs pour sculpter des frises. Celles-ci sont superbes, pleines de détails qui racontent les épisodes du Mahabharata.
inde27.4 inde27.5

inde27.6 inde27.7

inde27.2 inde27.8
Belur : le temple Chennakeshava : L'entrée est marquée par un gopuram jaune. Les sculptures sont moins nombreuses qu'à Halebid. Les bas-reliefs des danseuses font la réputation de ce temple.
inde27.12 inde27.15

inde27.14 inde27.11

inde27.13 inde27.10

Vendredi 7 décembre :
Aujourd'hui, visite de Mysore. Nous y arrivons en milieu de matinée et nous retrouvons Gisèle et Gérard.
Nous voulons prendre le "train toy" à Ooty dimanche et cherchons une agence pour réserver nos billets. Après avoir accompli les démarches on apprend qu'il n'est pas possible de réserver, il faudra arriver en avance pour avoir une place dans de train de la montagne.
Bernard trouve un cordonnier dans la rue qui répare sa chaussure ou plus exactement qui refait une pièce perdue, pour la modeste somme de 2 € !
Le marché est superbe, fruits, légumes, poudres de couleur, encens, parfums, huiles essentielles, tout est couleur, couleurs vives !
inde28.6 inde28.3

inde28.4 inde28.5
Mysore est une ville très agréable, aérée, plutôt calme pour une grande ville indienne. Les contacts sont toujours faciles et amicaux, c'est l'Inde...
Le "palace" est un édifice récent et immense. On visite le pavillon du mariage, la salle du durbar publique, la salle du durbar privée. Les plafonds sont en teck magnifiquement sculptés. Les couleurs sont éclatantes et les miroirs complètent harmonieusement l'ensemble.
inde8.12

inde28.8 inde28.9

inde28.10 inde28.11
Et le soir spectacle "sons et lumières" plutôt minimaliste, sauvé par l'illumination du palais avec des milliers d'ampoules comme clou du spectacle.
inde29.1 inde29.2
Samedi 8 décembre :
Ce matin nous allons à l'usine d'huile de bois de santal. Nous découvrons le procédé de fabrication de l'huile en passant par la récupération du coeur du bois, la découpe, la réduction en poudre puis la distillation. Le procédé demeure encore assez artisanal.
inde29.3 inde29.6
Nous prenons ensuite la route de Mettupalayam. Elle traverse un parc de préservation des animaux sauvages et nous verrons beaucoup de cervidés et un éléphant. Ce parc est situé dans les "Nilgiri Hills" où se trouve Ooty, ville perchée à 2300 m., où nous irons demain avec le "toy train". La montée est raide et au col la température a chuté pour atteindre 15 degrés.
inde29.8 inde29.7

inde29.9 inde29.10
Dimanche 9 décembre :
Lever à 4 h. pour être à 5 h. à la gare pour faire la queue pour avoir un billet pour le "toy train". Il y a déjà du monde mais nous aurons une place pour ce train qui part à 7 h.10. La montée se fait de 350 m. à 2 300 m. et à un moment il enclenche le système à crémaillère. Nous avons droit à plusieurs arrêts pour refaire le plein d'eau et contrôler si tout va bien. Nous arrivons à Ooty vers midi après avoir traversé la forêt et des cultures de thé. La ville est très étendue, les maisons sont de couleurs vives. Le train pour le retour est complet et nous prenons le bus.
inde210.2 inde210.1

inde210.4 inde210.3

inde210.6 inde210.5
Lundi 10 décembre :
Nous retournons vers le bord de mer, à Guruvayur.
Nous sommes arrêtés par 2 jeunes indiens qui veulent nous inviter à manger, à boire un pot, à venir chez eux. Un des eux me fait la bise et n'arrête pas de me pincer affectueusement les joues. Je suis sa "Mum". Alors je lui dis que j'ai déjà 2 enfants mais il réplique qu'il est un enfant lui aussi. Trop drôles !
Arrêt à Punnathur Kotia à la réserve des éléphants, éléphants destinés au temple. Nous assistons à leur repas, leur douche et leur long lavage au savon et à la brosse. Ils semblent apprécier ce moment. Le temple de Krishna est très important pour les hindouistes et les pèlerins sont des centaines à venir ici. Nous ne sommes pas autorisés à entrer dans le temple mais nous assistons à l'arrivée des éléphants qui resteront à l'intérieur pendant plusieurs heures.
inde211.1 inde211.2

inde211.5 inde211.4

inde211.6 inde211.7
Mardi 11 décembre :
En route pour Cochi nous nous arrêtons à une station de lavage, notre véhicule est trop sale. Le patron appelle un ami qui travaille à la télé locale et nous avons droit à une interview. Il est vrai que nous n'avons pas croisé d'autre camping-car depuis des semaines et que nous sommes une attraction ! Nous aurons droit également à la télé nationale et à la presse !
inde215

Reportage télé : Cliquez video

Ernakulam qui est la partie moderne de Cochin est très peuplée et la traversée est difficile. La découverte d'un grand magasin de soieries est dépaysante.
inde212.2 inde212.3

inde212.4 inde212.5
A Cochi une biennale des arts attire les touristes ou c'est peut-être tout simplement cette ville près de la mer avec plusieurs sites intéressants.
Le soir nous avons la visite de la police qui voudrait bien nous faire payer une taxe pour emprunter les routes du Kerala (120 € !). Ils appellent du renfort et ils sont 6 à essayer de nous convaincre, ou de nous racketter. Nous résistons et leur demandons de revenir demain quand nous aurons appelé notre ambassade. Nous ne les reverrons pas !

Mercredi 12 décembre :
Un rickshaw nous propose de nous faire visiter Fort Cochin. Nous sommes avec Gisèle et Gérard et nous voilà partis. C'est bien agréable de se laisser promener. Nous allons au marché aux poissons où nous voyons les filets chinois qui sont d'énormes carrelets manoeuvrés par plusieurs hommes et lestés avec de gros blocs de pierre. Nous en profitons pour acheter des gambas que nous viendrons déguster ce soir.
Nous réservons des places au Folklore Theatre Museum pour un spectacle en soirée. Le Dhobi Khana est un lavoir depuis plus de 300 ans et nous donnerons du linge à laver. Puis ce sera la visite de la cathédrale, du Dutch Palace, de la synagogue et du quartier juif.
inde213.7 inde213.8

inde213.1 inde213.3

inde213.4 inde213.11

inde213.9 inde213.10
Quelques arrêts aux boutiques pour des achats d'épices et surtout pour que notre guide ait une petite commission.
Dans l'après-midi nous faisons 2 belles rencontres. Une famille avec 2 jeunes filles. Ils vivent au Canada et sont partis pour une année. Ils sont très chaleureux et nous passons un grand moment à discuter et échanger sur nos voyages respectifs. Nous allons les suivre sur leur blog. Un couple de jeunes étudiants du midi de la France arrive ensuite, les véhicules les interpellent, et ce sera également très agréable de parler avec eux.
A la soirée Kathakali nous assisterons au maquillage des acteurs, aux danses, à la représentation du Ramayana, au Kalarippayat ou arts martiaux.
inde213.12 inde213.13

inde213.14 inde213.15
Et pour terminer cette belle journée nous dégusterons les gambas sur la plage.

Jeudi 13 décembre :
Dernier tour aux carrelets chinois. C'est un spectacle dont on ne se lasse pas. Il fait toujours très chaud et humide : 36 degrés.
inde214.2 inde214.3

inde214.4 inde214.5
Nous quittons la côte pour une route de montagne bordée entre autres d'hévéas, jusqu'à Munnar qui est la région du thé et des épices. Nous arrivons juste à la nuit tombée et les visites seront pour demain.

Vendredi 14 décembre :
Visite du Tea Museum à Munnar, propriété du groupe TATA.
Un film retrace l'épopée du thé dans cette région et comment les anglais décidèrent de cultiver du thé à cet endroit. Très intéressant.
La route passe à travers les plantations et c'est magnifique.
inde216.3 inde216.2

inde216.1 inde216.4
Une forte présence catholique ici se traduit par de nombreuses églises et autres monuments religieux.
inde216.5 inde216.6
Ensuite nous prenons une route en très mauvais état. Nous demandons notre route 3 fois et allons de pire en pire jusqu'à ce qu'on décide de faire demi-tour. On se serait cru sur certaines routes d'Amérique du sud ! C'est dommage pour les épices et une autre visite de plantation de thé mais c'est préférable ...
On se retrouve au sud de Cochi.

Samedi 15 décembre :
Nous arrivons très vite à Alleppey. La réservation du house-boat pour demain est faite dans la foulée et nous avons une après-midi tranquille.
La ville, que nous arpentons en fin d'après-midi est très animée et comme toujours bruyante et colorée !
inde217.3 inde217.2
Le temple et ses musiciens
inde217.4 inde217.1
Machine à presser la canne à sucre.                                                                   Banc pour ouvrir les noix de coco.

Dimanche 16 décembre :
Le manager vient nous chercher pour le house-boat et nous laissons le camion sur le parking en ville.
Arrivés à l'embarcadère nous sommes impressionnés par la quantité de bateaux, il y en a plus de 1 000 sur les "back-waters" ! Mais il y en a très peu sur l'eau. Nous nous posons beaucoup de questions sur la gestion de toute cette flotte.
Nous sommes avec Gisèle et Gérard, le bateau dispose de 2 chambres, un salon au même niveau et une terrasse sur le pont supérieur.
Le départ est un gymkhana entre toutes les embarcations qui sont à quai. Mais comme pour la conduite automobile tout se passe dans le calme et la sérénité.
La balade s'annonce très sympa. Nous avons à bord le "chef" qui est aussi le cuisinier et le pilote qui nous sert à table. Nous accostons pour les repas et pour la nuit. Nous nous laissons promener au long des canaux et c'est très reposant. Les repas seront très bons et cette coupure dans notre rythme assez soutenu est très appréciée.
inde218.2

inde218.3 inde218.5

inde218.4

inde218.5 inde218.7

inde218.6

inde218.9 inde218.10

inde218.11 inde218.12

Lundi 17 décembre :
Nous regagnons nos "maisons" dans la matinée. Petit tour en ville pour diverses courses et aussi pour le plaisir.
inde219.1 inde219.2

inde219.4 inde219.5

inde219.6 inde219.7
Notre route continue au sud et le prochain bivouac est Varkala, belle plage de sable au pied d'une falaise.
Nous nous posons ici la question de la gestion d'un nombre impressionnant de boutiques  vides d'acheteurs. Mais la balade en haut de la plage est sympa.

Mardi 18 décembre :
A Varkala, nos véhicules ont attiré beaucoup de monde, plus que d'habitude que ce soit tard le soir ou tôt le matin. Des français sont venus échanger avec nous, des jeunes et des moins jeunes. Chacun a sa motivation et j'aime beaucoup ces jeunes qui font une cagnotte pendant plusieurs années pour aller découvrir le monde. Ceux que nous rencontrons sont partis pour 3 ans et sont passionnés d'escalade, le casse-tête est la préparation du sac comme toujours mais avec en plus le matériel adapté au sport pratiqué.
Nous avançons jusqu'à Trivandrum où nous voyons le temple de  Padmanabha Swamy (interdit aux non-hindouistes) et le Palace Museum.
inde220.2 inde220.3

inde220.4 inde220.5
Sur la plage où nous bivouaquons la chaleur humide est difficile à supporter. Ici encore de nombreux touristes déambulent...
inde220.7

inde220.8 inde220.9
Les lycéens découvrent la mer ...
inde220.6 inde220.12
Le surveillant de baignade !                                                                                Région musulmane.
inde220.10 inde220.11

Mercredi 19 décembre :
Nous descendons plus au sud, jusqu'au cap Comorin, Kanyakumari en hindi. Nous entrons au tamil Nadu.
Visite du palais de Padmnabhapuram dans les environs de Rameswaram, où 14 maharajas de Travancore se succédèrent depuis le XV° s. jusqu'à nos jours. Il n'est plus habité.
C'est un palais en bois de teck avec de magnifiques plafonds sculptés de fleurs et de fleurs de lotus, et autres motifs.
Le circuit est bien fléché et nous traversons plusieurs dizaines de pièces sur 3 étages. La salle de bal est la seule partie en pierre avec de belles colonnes sculptées. Les jardins sont très bien entretenus et le petit musée présente des divinités hindous en pierre ou en bois. Belle visite.
Nous dormons sur le parking de l'hötel Tamil Nadu à Cap Comorin. Nous avons du payer une chambre (800 roupies soit 9,60 €) pour rester su rle parking.
inde221.2 inde221.3

inde221.5 inde221.6

inde221.1 inde221.4

Jeudi 20 décembre :
Nous profitons de l'hôtel pour faire lessive et ménage. Avec la chaleur et l'humidité tout se salit très vite. Nous bullons aussi et c'est très agréable.
Kanyakumari est une ville très religieuse. Elle est aussi encombrée de marchands ambulants et de commerces. C'est une vraie fourmilière et cela donne le tournis !
inde222.1 inde222.2
Le mausolée de Gandhi renferme une urne contenant ses cendres. Comme très souvent les indiens ne sont pas très respectueux des lieux et sont très bruyants. Le lieu est également mal entretenu, la peinture se décolle et le balai ne doit pas être passé très souvent.
inde222.6 inde222.3

inde222.4 inde222.5
Une statue se dresse sur l'île au large, elle protège l'Inde. 
inde222.7 inde222.8

Vendredi 21 décembre :
Les pèlerins sont arrivés en bus ou en voiture toute la nuit et elle a été agitée. Nous partons sans regret, trop de foule, trop de bruit.
Un immense champ d'éoliennes s'étend au nord de la ville, des centaines et il en arrive encore prêtes à être montées.
inde223.1 inde223.2
Nous prenons l'autoroute en direction de Bangalore. Elle est superbe et il y a bien longtemps que nous n'avions pas roulé aussi vite, des pointes à 95 km/h. !
Arrêt au temple de Tirupparankundram construit à flanc de montagne. Pas de chance, il ouvre à 16 heures.
Nous sommes très vite à Madurai et bivouaquons sur le parking du temple. Là encore c'est très agité et bruyant, c'est le mouvement perpétuel !
Le Sri Meenakshi Temple est une ville dans la ville, il pourrait accueillir 10 000 personnes. Il possède 11 tours ou gopuram dont 4 mesurent environ 60 m. Des centaines de statues peintes de toutes les couleurs ornent ces tours. Le grand bassin du Lotus d'Or sert aux bains purificateurs. Les pèlerins honorent ici Shiva, Meenakshi, Kali, Ganesh avec force offrandes de fleurs, de fruits, de poudres de couleur. Dans la soirée le dhoti de Ganesh (dieu éléphant) est changé au cours d'une cérémonie suivie avec beaucoup de ferveur.
inde223.10 inde223.11

inde223.13 inde223.9
inde223.7 inde223.6

Samedi 22 décembre :
Nuit encore très agitée à Madurai. On ne peut pas dire que les indiens snt discrets !
Ce matin nous retournons visiter le temple. Il est grandiose Une salle contient 1 000 piliers (985 exactement) sculptés de manière différente pour chacun. C'est vraiment un ensemble religieux remarquable.
Des dosas (crêpes de farine de riz) et des parotas sont fabriquées sous nos yeux et nous ne résistons pas au plaisir de manger une dosa toute chaude. A midi, thali traditionnel servi sur une feuille de bananier.
inde224.2 inde224.3

inde224.5 inde224.4
Nous déambulons dans les rues autour du temple pour profiter des scènes de la vie quotidienne.
Nous partons aujourd'hui encore sans regret, trop d'agitation.

Dimanche 23 décembre :
La route pour Bangalore nécessite une étape. Nous nous arrêtons dans une station-service et apprécions le calme. Les stations sont un bon point de bivouac quand on est sur la route. Elles sont gardées la nuit, on peut faire les vides et les pleins avant de repartir.
Nous quittons la plaine et les collines se dessinent au loin. C'est une région de rizières après les champs de bananiers et les cocotiers du Kerala. Nous montons en altitude pour arriver à plus de 900 m. à Bangalore. Les péages sont nombreux sur l'autoroute mais le tarif ne dépasse pas souvent 1 € ...
Le repas de midi sera excellent, le resto est ouvert depuis une semaine et le poulet tandoori est extra !
inde224a.2 inde224a.1
Arrivés à Bangalore nous allons directement à l'aéroport pour voir le parking où nous devons laisser le ccar. Il est très proche du terminal mais le prix est excessif, 200 roupies de l'heure soit 2,50 €. Pour 10 jours il nous coûterait aussi cher qu'un billet d'avion AR en France. Nous négocions avec les responsables du parking et ils nous donnent un numéro de téléphone à appeler demain pour obtenir un rabais.

Lundi 24 décembre :
Hier soir un indien est venu discuter avec nous. Il nous a invités pour le petit déjeuner et propose de garder nos véhicules pendant notre séjour en France. Il habite tout près et a beaucoup de place. Mais le temps passe et nous ne voyons rien venir. Nous l'appelons au téléphone et il nous promet d'être là bientôt. Mais le temps passe et nous ne voyons rien venir. On décide de chercher une solution de "storage" à Bangalore. Après des contacts avec la police, avec l'office de tourisme et d'autres pistes on doit se rendre à l'évidence, il n'y a pas de parking de nuit gardé à Bangalore. Ce sera donc le parking de l'aéroport.
Le centre commercial UB City est tout près et c'est un ensemble ultra moderne.
inde224a.3                 inde225a.5
 Pour le moment nous sommes dans l'allée du grand parc Cubbon (120 hectares), parking interdit la nuit. Mais pendant le repas de Noël, préparé par Gisèle et excellent, arrosé de vin blanc et vin rouge indien très bons aussi, les grilles sont encore ouvertes. Après ce très bon moment passé ensemble nous constatons que nous sommes enfermés. Alors nous restons là. On verra demain.

Mardi 25 décembre :
La nuit a été calme. Ce matin nous validons une journée de parking supplémentaire.
Un rickshaw nous emmène au "city market". C'est un endroit incroyable ! Des dizaines d'hommes et de femmes préparent des  guirlandes de fleurs qu'ils enrouleront ensuite dans d'immenses paniers. Les couleurs sont gaies et lumineuses et c'est un magnifique spectacle. Le marché se tient sur 3 niveaux. Quelques boutiques d'objets divers et surtout des marchands de fruits et de légumes complètent le spectacle. C'est un vrai plaisir de parcourir les allées mais il faut éviter certains côtés à cause d'une odeur insoutenable. L'Inde nous a habitués aux dépôts d'ordures et autres inconvénients mais là c'est beaucoup !
inde225.1 inde225.2

inde22512 inde225.15

inde225.14 inde225.17

inde225.16 inde225.20

inde225.18 inde225.13

inde225.5 inde225.4

inde225.6 inde225.10

inde225.7 inde225.9
Nous nous retrouvons avec Gisèle et Gérard au restaurant "Tandoor", excellente table de Bangalore. Nous partageons ce repas festif avec beaucoup de plaisir.
inde225.22 inde225.21
L'après-midi nous allons au "commercial street". Changement de décor, des petites rues envahies par les badauds et les acheteurs. Quelques superbes boutiques de soieries dont une qui propose des robes de conte de fées.
inde225.24 inde225.23
Nous retrouvons notre parking au parc Cubbon pour notre dernière nuit avant le vol pour la France.

Jeudi 26 décembre :
Nous n'arrivons pas à joindre notre contact à l'aéroport après plusieurs appels. Peu après midi il répond enfin et s'excuse, il était en réunion. Rendez-vous est pris pour 17 h. sur place.
Nous allons visiter le Visvesvaraya Industrial and Technological Museum, c'est un musée très ludique et très bien conçu par ses montages interactifs.
inde226.1 inde226.2

inde226.3 inde226.4
Retour à l'aéroport où Monsieur Raghavendra vient en personne à notre rencontre. Il est très surpris et intéressé par nos véhicules. Il nous promet qu'ils seront bien gardés et qu'il nous fera un bon discount.
Nous préparons notre sac qui contient essentiellement des cadeaux, fermons tout et nous dirigeons vers la salle d'embarquement.
Fin de notre première partie de voyage en Inde.



retour haut de page