retour à l'accueil

INDE 3

inde n3

Vendredi 4 janvier :
Nous quittons Monton de très bonne heure et passerons la journée dans les transports, taxi et avions.

Samedi 5 janvier :
Arrivée à 0 h.15 à Bangalore.
Nos camping-cars sont toujours là et nous nous couchons avec plaisir.
Dès que nous ouvrons la porte les gardiennes veulent nous faire payer ! Le big boss arrive et nous demande 230 € pour les 10 jours au lieu de 605 €. Après une nouvelle négociation, nous paierons 190 €. C'est bon !
Il fait un peu moins chaud qu'avant notre départ et nous apprécions.
Nous prenons la route du sud, c'est l'autoroute et nous avançons bien.

Dimanche 6 janvier :
Nous retrouvons l'Inde avec beaucoup de plaisir. L'autoroute laisse la place à une nationale et nous traversons des champs de cocotiers, de bananiers, des rizières. L'avantage de cette route est qu'elle traverse de petits villages et nous permet de voir les indiens vivre.
inde31.5 inde31.6
Arrêt à Trichy ou Tituchirappalli. Nous visitons le temple de Ranganathaswamy sur l'île de Srirangam, dédié à Vishnou.
Ce temple est une ville dans la ville avec ses commerces et ses habitations. De nombreux gopurams émaillent les 5 enceintes du temple.
inde31.11 inde31.2

inde31.1 inde31.12

inde31.13 inde31.14
Lundi 7 janvier :
Grosse journée de visite après avoir dormi sous la protection du temple en face de notre bivouac !
Ce matin Rock Fort. Nous montons plusieurs centaines de marches pour arriver au temple en haut des rochers. 
inde33.1 inde33.2
Puis la cathédrale Our Lady of Lourdes Church. Nombreuses églises catholiques dans ces régions du Tamil Nadu et du Kerala et même un cimetière catholique quelques kilomètres plus loin.
Thiruvanaikaval Temple est dédié à Shiva. Une cérémonie est en cours et ensuite de jeunes hommes sont "nommés" prêtres (c'est du moins ce que nous comprenons). Beaucoup de ferveur comme partout dans les temples et aujourd'hui beaucoup d'enfants.
inde32.12

inde33.4 inde32.11

inde32.3 inde32.4

inde32.5 inde32.6
Nous quittons Trichy. Sur la route arrêt à Pudukkotai, au temple de Bharagathamba, temple shivaïste assez unique. Un lacis de couloirs semi-enterrés relie des petits sanctuaires.
inde33.5 inde32.7
Et Elangakodi, qui est une énorme surprise. En pleine nature une allée  est bordée de centaines de statuettes en terre cuite colorées. Ces statuettes sont les offrandes des villageois Ce sont principalement des chevaux supposés tirer le chariot du dieu Ayyabar. C'est surréaliste et  émouvant cette foi populaire.
inde32.13

inde32.9 inde32.10
Mardi 8 janvier :
Nous continuons les visites dans le Chettinad par Thirumayam et son fort. Les remparts sont du XVII° s. Sous le rocher on découvre 2 temples dédiés l'un à Vishnou et l'autre à Shiva. Longue balade dans la rue principale avec des échoppes de poissons, de légumes, de fruits, d'offrandes pour le temple, ...
inde34.1 inde34.2
Le village de Kanadukathan renferme le palais du raja qui vit à Chennai et de belles maisons palatiales typiques. Elles ont été construites par de riches commerçants et financiers, les Chettiars, qui exportaient leurs chargements par bateau principalement au Sri Lanka et en Birmanie.
inde34.6 inde34.5

inde34.4 inde34.3
Les carrelages en ciment peint sont fabriqués à Athangudi. De nombreuse fabriques familiales dans ce village.
inde34.8 inde34.9
Nous n'avons pas de chance avec Kottaiyur et sa belle maison palatiales qui se visite entièrement ... quand elle est ouverte. Ce n'est pas le cas aujourd'hui et il semblerait qu'elle soit fermée pour un temps indéterminé. Dommage !
Nous passons rapidement à Karaikudi et prenons la route au sud.
Mercredi 9 janvier :
La route est agréable jusqu'à Rameswaram où nous arrivons vers midi.
Pour la visite du temple de Ramanatha Swami les appareils photos ne sont pas autorisés alors pas de photo aujourd'hui.
En sortant du temple les fidèles viennent s'immerger dans la mer.
La ville est végétarienne et le restaurant gouvernemental aussi.
inde35.1 inde35.2 inde35.3 inde35.5
Jeudi 10 janvier :
Nous allons au temple ce matin et assistons aux cérémonies religieuses près de la mer ainsi qu'aux bains rituels.
inde35.7 inde35.8

inde35.10

inde35.9 inde35.11

inde35.12 inde35.13
Le petit village de pêcheurs n'est pas d'un très grand intérêt.
inde35.14 inde35.15
La balade du bout du monde (après la fin du monde à Ushuaïa en 2017) nous emmène à Dhanushkodi, haut lieu de pèlerinage qui fut balayé par un cyclone en 1964. Il en reste quelques pierres et en particulier celles de l'église. On vénère Hanuman le dieu-singe. Cette presqu'île est une langue de sable entre 2 océans. D'ici on peut apercevoir le Sri Lanka.
inde35.18

inde35.20 inde35.19

inde35.21 inde35.22

inde35.23 inde35.24

inde35.25 inde35.27
Petite remarque : L'adresse du blog est affichée derrière le camion au-dessus de notre tracé sur le globe.
Cela m'a valu un message de Siddarthan Ilangovan, indien qui vit en Virginie et qui nous a proposé de rencontrer ses parents dans le Tamil Nadu. Les infos n'ont pas transité assez vite avec le décalage horaire et cela n'a pas pu se faire. Dommage.
De la même façon j'ai eu un message de Jothiraj Ramasamy qui nous suit depuis quelques jours.

Vendredi 11 janvier :
La télé est venue plusieurs fois interviewer nos amis Gisèle et Gérard. Ce matin ils sont encore là mais nous déclinons leur invitation, chacun son tour !
Nous quittons l'île et retrouvons la voie ferrée qui suit la route.
inde36.1 inde36.2
Nous quittons cette extrémité sud pour remonter par la côte. La campagne a souffert des inondations du printemps dernier et certains villages sont encore marqués par les intempéries.
Une fête religieuse se prépare sans doute parce que la route est marquée de ronds faits avec de la farine.
inde36.3 inde36.7
Les collégiens portent des uniformes différents suivant l'établissement scolaire et leur niveau.
inde36.5 inde36.6
Nombreuses cultures de riz. Il est  étalé sur la route puis  les grains sont séparés de la paille et mis dans des sacs.
inde36.7 inde36.8
Nous arrivons à la basilique de Our Lady of Good Heath, la Lourdes indienne. Des bâtiments religieux dans toute la ville avec un hôpital, des écoles, ... C'est très surprenant et décalé pour nous. Un prêtre béni une voiture à grands coups de goupillon. Mais la ferveur est réelle et les pélerins sont très nombreux.
inde36.19 inde36.10

inde36.9 inde36.12

inde36.13 inde36.14
Les pélerins se font raser la tête en guise d'offrande. Les cheveux vendus sont synthétiques.
inde36.17 inde37.3
 
inde36.15 inde36.18

Samedi 12 janvier :
Nous passons la journée sur ce site religieux. La ferveur est immense tout comme sur les sites hindouistes.
inde37.1 inde37.30
Il est de coutume de se baigner dans l'océan tout comme chez les hindouistes.
inde37.4 inde37.5
Les poissonnières proposent des crevettes et des fritures sont proposées dans la rue.
inde37.2 inde37.6
Dans la soirée nous suivons la retraite aux flambeaux qui fait le tour de la basilique.
inde37.7 inde37.8
inde37.9 inde37.10
inde37.12 inde37.11
Dimanche 13 janvier :
Nous allons à Tanjore. La route est en très mauvais état à cause du mauvais temps et des tempêtes qui ont fait de gros dégâts au mois de novembre. Les maisons ont été endommagées et des branches et troncs d'arbre jonchent la campagne.
inde37.13 inde37.14
Big Temple ou Brihadishvara temple est splendide et toujours en activité. Il a été construit au X° s. et est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO.
Dédié à Shiva il est bâti avec des pierres blondes. Il possède 2 gopurams et un temple.
inde37.17 inde37.18

inde37.16 inde37.20

Lundi 14 janvier :
Nous croisons un groupe de jaïns, habillés de blanc et une gaze sur la bouche. Ils sont végétariens et respectent les animaux et les insectes au point de balayer devant eux pour ne pas en écraser et de porter une gaze devant la bouche et le nez pour ne pas en avaler. Ils vont en pélerinage à Bangalore et emmènent avec eux les malades dans un lit à roulettes ou sur une chaise à roulettes également. Ils ne prennent pas de transport de crainte que des insectes ne soit écrasés sous les roues. C'est un spectacle étonnant.
inde38.1 inde38.2
Arrêt dans une fonderie de bronze. Nous avons une démonstration de coulage du bronze à la cire fondue.
inde38.5 inde38.6
Le Sri Pragadheswarar Temple est inscrit au patrimoine Mondial de l'UNESCO. Edifié au XI° s. Il est dédié à Shiva. Il est lui tout petit mais son ornementation est très riche en sculptures et peintures.
inde38.7 inde38.8

inde38.10 inde38.11

inde38.12 inde38.13
Pour le nouvel an, les tamouls achètent des cannes à sucre et on voit des marchands tout au long de la route.
inde38.16 inde38.15
Nous retrouvons Gisèle et Gérard à Mayiladuthurai mais aussi Claudette et Alain Rageade, adhérents de CCRSM et amis, pour un repas partagé dans une très bonne ambiance. Claudette et Alain visitent l'Inde avec une voiture et son chauffeur.
inde38.17 inde38.18
Mardi 15 janvier :
En ce moment c'est la fête de Pongal. Elle va durer 4 jours. Le 1er jour se fête en famille en l'honneur du dieu des nuages, le 2ème jour est dédié au soleil à qui on offre du riz cuit dans du lait, le 3ème est consacré aux vaches : elles sont lavées et leurs cornes sont peintes, le 4ème met les familles à l'honneur.
Un autre temple à visiter aujourd'hui, Chidambaramla il est dédié à Shiva dansant. L'ensemble s'organise autour d'un sanctuaire principal recouvert d'un toit d'or. Un grand bassin accueille les ablutions et diverses cérémonies religieuses. Les non hindouistes peuvent entrer dans le saint des saints. Il y a ici beaucoup de religieux et surtout des jeunes.
inde39.4 inde39.1

inde39.2 inde39.3
La route est bordée de rizières jusqu'à Pondichéry où nous arrivons en début d'après-midi.
inde310
On nous indique le parking du port mais il ouvre à 15 h. et nous devrons le quitter demain matin pour revenir à 15 h. Il appartient à l'armée et impossible de négocier.
Il est près de la promenade du bord de mer et c'est un bon emplacement. La ville garde la trace de la présence française, en particulier certains noms de rues. C'est une ville calme dans sa partie dite "blanche" par opposition à la partie tamoule. Nous visitons la maison de Sri Aurobindo où repose les créateurs d'Auroville mort en 1950. "la Mère" est morte en 1973. Ici on dit que son âme a quitté son corps.
inde39.6 inde39.5
Belle balade dans cette ville très animée.
Mercredi 16 janvier :
Nous commençons par porter un grand panier de linge à laver chez Ashok. Ses repasseurs travaillent sur le trottoir. Porté à 9 h. le linge sera récupéré à 16 h., draps compris !
inde311.1 inde311.2
De là nous allons au marché. Le plus spectaculaire reste la partie réservée aux poissons et aux poissonnières. Nous achèterons des crevettes pour ce soir.
On rencontre un indien qui vit en France depuis longtemps et qui vient ici passer des vacances. C'est très intéressant de parler de l'Inde avec lui, il nous raconte Pondichéry avec beaucoup de détails sur l'évolution des mentalités de ses compatriotes. Il en ressort que le niveau de vie des indiens a augmenté et  que leur comportement a  évolué  en même temps. Il  trouve que c'est plutôt négatif, les indiens gaspillent et ne sont plus fidèles à leurs traditions. La langue anglaise a trop d'importance. Par exemple quand il fait des courses on lui donne le prix en anglais et lui ne connaît que le français et l'hindi, alors pourquoi ?
inde311.3 inde311.4

inde311.5 inde311.6
Un grande partie est attribuée aux fleurs pour les offrandes au temple.
inde311.7 inde311.8
Pour la fête de "ponga" la canne à sucre est à l'honneur et il y en a de partout. Les racines qui sont beaucoup vendues aussi sont les racines de gingembre.
inde311.9 inde311.10
De très beaux dessins en couleurs sont peints devant les maisons, en particulier pour ces jours de fête.
inde311.12 inde11.16
On nous avait annoncé des fêtes particulières au grand temple et en fin de compte il ne se passera rien.
Le grand chef du parking nous a autorisés à rester la journée sur place et c'est bien plus pratique pour nous. Le soir ce parking est plein de voitures parce que la promenade du bord de mer est fermée à la circulation jusqu'à 23 h.
Pondichéry est une ville très touristique et cela se ressent au niveau des relations avec les rickshaws en particulier et avec les commerçants aussi. Les prix ont tendance à grimper et le sourire n'est pas toujours là.
Sri Aurobindo et la Mère ont initié un mouvement basé sur la méditation. Les ashrams se sont multipliés dans la ville. Les propriétés immobilières se sont multipliées aussi, elles sont facilement repérables parce qu'elles sont peintes en gris et blanc. Cela agace un peu ... beaucoup la population locale !
Jeudi 17 janvier :
Nous partons assez tôt pour Auroville parce qu'on nous a annoncé hier qu'il y aurait 200 vaches décorées, cornes peintes et tout un cérémonial lié à Pangal.
A notre grande déception c'est fermé aujourd'hui à cause de la fête et nous pouvons seulement marcher un grand moment pour aller au view point du Matrimandir (en sanscrit le temple de la Mère) qui est la bulle réservée à la méditation. C'est une immense sphère de 36 m de diamètre et sa construction a été réalisée sans aucun engin de travaux. L'endroit est calme et serein, très bien entretenu et nous sommes dirigés à chaque croisement pour ne pas dévier de notre route.
inde311.18
Les vertus essentielles sont mises à l'honneur et chaque communauté a reçu un nom qui rappelle les rues des cités Michelin à Clermont-Ferrand : Fraternity, Courage, Gratitude, ... Le banian a des racines aériennes qui se plantent dans la terre etressemblent à autant de troncs supplémentaires.
inde311.17 inde311.19
Drole de déco !
inde311.20 inde311.20
Les villages sont en fête et les charrettes tirées par des zébus aux cornes peintes emmènent adultes et enfants sur les lieux des réjouissances.
inde311.22 inde311.25
Vendredi 18 janvier :
Nous arrivons dans la matinée à Mamallapuram et trouvons un bon parking vers les Five Rathas. Nous visitons ce site en premier.
Cet ensemble de 5 temples a été construit du VI° au VIII° s. Ils ont la forme de chars de procession ou rathas. Ils ont été sculptés d'une seule pièce dans d'énormes blocs de granit. Le travail a commencé par le haut et les sculpteurs n'avaient pas droit à l'erreur. Ils sont chacun dédié à un dieu et tous ne sont pas terminés. Nous visitons cette ville pour la troisième fois.
inde312.1

inde312.2 inde312.3
Arjuna's Penance a été construit à la même époque. Le bas-relief en bordure de route est remarquable. Il mesure 27 m de long sur 9 m. de hauteur. Il symbolise la descente du Gange. Dans la fissure centrale où on peut apercevoir Shiva qui canalise le fleuve dans ses cheveux. Nous visiterons le reste du site demain matin quand la lumière sera meilleure.
inde312.5 inde312.6
De nombreuses barques de pêcheurs sont posées sur la plage. Le temple du Rivage est tout près. C'est un des plus vieux d'Inde du sud. La partie exposée au levant reçoit les embruns et les pluies de la mousson et est fortement érodée.
inde312.7 inde312.8
Des vendeurs en tout genre sont le long du chemin qui mène à la plage. Les femmes se baignent habillées suivant la coutume.
inde312.9 inde312.10
De nombreux manèges attendent grands et petits. Ils sont actionnés à la main pour la plupart.
inde312.11 inde312.12
Depuis 1 mois des spectacles sont proposés en fin de journée. Ce soir ce sont des danseurs, acrobates et musiciens qui sont au programme.
inde312.14 inde312.15
Samedi 19 janvier :
Nous avions repéré un "Ganesh" hier chez un tailleur de pierres. Ici les tailleurs de pierre sont très nombreux tout le long de la route qui va d'un site à l'autre mais aussi dans les environs. Nous faisons un nouveau tour des boutiques et un Ganesh couché nous tape dans l'oeil. Jusqu'à présent ce modèle était trop volumineux pour notre véhicule mais il avait notre préférence. Celui-ci est plus petit et on peut le caser. Après négociations nous repartons avec notre éléphant couché. Le vendeur nous avait vus à la télé et il n'en revient pas de nous avoir devant lui. Alors, selfies et accolades n'en finissent pas. Il est trop rigolo !
Nous retournons sur le site de Arjuna's Penance. Bernard monte en haut du phare et nous retournons à Krishna Butter Ball. Ce site que nous visitons pour la 3ème fois nous plaît toujours beaucoup.
inde313.1 inde313.2

inde313.6

inde313.3 inde313.5
Après passage chez le tailleur pour récupérer une kurta (tunique) commandée hier nous prenons la route.
La grotte du Tigre a été découverte après le tsunami de 2004. Le sable qui la recouvrait a été balayé par les flots et a mis ce site à jour.
inde313.10 inde313.9
Nous voulions visiter Kamchipuram mais nous renonçons au projet. Ce sera pareil pour Chennai - Madras parce que la route est bloquée par trop de circulation 20 km avant d'y arriver. Et aussi parce qu'il n'y a pas de site remarquable dans cette ville.
inde313.11



Et pour finir ce  bus qui penche dangereusement et qu'on s'empresse de doubler.
Les bus verts sont des bus de ligne "express". Il faut se garer très vite quand ils arrivent en face ou s'ils sont derrière nous.
Ce sont les seuls véhicules qui n'aiment pas partager la route, sans doute pour respecter leurs horaires.
Mais celui-ci a vraiment un problème !
Dimanche 20 janvier :
C'est la région des camions de travers ! et des chargements bizarres.
inde314.1 inde314.2
Nous décidons de chercher une plage pour buller. Nous arrivons à Maipadu, une petite plage qui est sur le lieu d'un temple dédié à Shiva. La monture de Shiva est Mandi, le taureau. L'hindouisme est une religion pleine d'images de dieux très colorés et d'animaux mythiques.
inde314.3 inde314.4
Lundi 21 janvier :
Les jeunes indiens se sont donné rendez-vous en soirée et ont discuté très fort une partie de la nuit près de nos camions. C'est la première fois que cela nous arrive dans ce pays. Mais nous n'avons pas eu de problème particulier.
Il y a ici des élevages de poissons dans de grands bassins. Ils alternent avec des rizières d'un vert superbe.
De grands troupeauax de buffles sont surveillés par des bergères. Surprise de voir des champs de tabac alors qu'en Inde les fumeurs ne sont pas très nombreux. J'avais le souvenir de minuscules échoppes vendant du bétel et de trottoirs crépis de crachats rouges, à cause du bétel. Tout ceci a disparu. Disparus aussi les grands espaces où on trouvait des joueurs de billard et de carrom-board. Est-ce le téléphone mobile qui a tué ces jeux collectifs ?
Vers midi une musique vient du temple. Bernard va voir ce qu'il se passe. La musique est produite par une mécanique programmée et elle se joue toute seule. Des fidèles assistent et participent à une cérémonie au temple.
inde314.8 inde314.5

inde314.7 inde314.6
Mardi 22 janvier :
Après l'autoroute hier qui nous permet d'avancer rapidement mais nous prive des paysages et des villages, nous avons pris une nationale aujourd'hui. Le fleuve que nous suivons et traversons parfois s'appelle Krishna. Krishna est un avatar de Vishnou et il est né d'un de ses cheveux noir. L'hindouisme est peuplé d'images et de représentations de dieux multiples et d'animaux qui sont eux-mêmes vénérés comme des dieux (Hanuman, le dieu singe par exemple). Il existe des différences de culte suivant les régions et c'est très difficile de s'y retrouver, surtout pour des profanes.
inde315.1 inde315.2

inde315.3 inde315.4

inde315.8
Nous avons eu des champs de piments que les indiennes ramassent accroupies. Ensuite ce sont des champs d'oeillets d'inde pour décorer les temples, le maïs et bien sûr les cocotiers.
inde315.7 inde315.9

inde315.10 inde315.11

inde315.12 inde315.13
Une briquèterie en pleine cuisson.
inde315.14 inde315.15
Le contraste entre les tombes chrétiennes que l'on voit parfois dans les champs et un épouvantail un peu polisson.
inde315.17 inde315.18
Une marchande de poissons en bordure de chaussée et des poulets à 2 € le kilo.
inde315.20
Mercredi 23 janvier :

Journée étape aujourd'hui encore. Peu de choses importantes à voir alors nous profitons du paysage. Nous traversons une grande région de rizières. A certains endroits la récolte est faite et les meules se construisent. A d'autres le repiquage des plans de riz est en cours.
Toujours du plaisir avec les cocotiers en fond d'écran des rizières.
inde316.1
Cimetières chrétiens et transport de noix de coco.
inde316.7 inde316.2
Des artisans fabriquent des barques.
inde316.3 inde316.4

inde316.5 inde316.6
Jeudi 24 janvier :
Nous avons trouvé un bon bivouac en bord d'océan et nous faisons une pause. Nous sommes devant l'hôtel Novotel et nous y mangerons à midi. Excellent repas et salles de réception et de restaurant décorées avec goût.
Après-midi nous retournons à Visag parce que Bernard s'inquiète d'un voyant qui reste allumé. Les pannes à répétition en Amérique du sud ont laissé des traces ! Mais le garage nous rassure. Ce témoin signale que la vidange doit être effectuée alors que nous l'avions fait faire en avance sur les préconisations.
En ville nos doublons un camion précédé de tirs de pétards. A l'arrière il y a un corps allongé, recouvert de fleurs. Quelques personnes accompagnent le mort sans doute vers un ghât pour la crémation.
Vendredi 25 janvier :
La nuit a été "fraîche" et nous sommes mieux. Le port de pêche est toujours un endroit animé et nous y passons un bon moment.
inde317.8
inde317.12 inde317.3

inde317.4 inde317.5

inde317.6 inde317.7

inde317.24 inde317.10
Les indiens ont l'habitude de faire leurs besoins où ils se trouvent, les hommes surtout évidemment !  Il y a une prise de conscience des problèmes d'hygiène et un encouragement à faire autrement.  Des tas d'immondices jalonnent les routes, les bords de rivières et même les entrées de village. Pas de poubelle encore mais des villes interdisent les sacs en plastique et cette interdiction est respectée. Il y a encore beaucoup à faire mais en France il a bien fallu du temps aussi pour gérer les détritus.
Dans cette région les élus souhaitent la bonne année à leurs électeurs avec de grandes affiches.
inde317.13 inde317.14
Est-ce le père qui guide l'enfant ou l'enfant qui entraîne son père ? Des statues bouddhistes pour la première fois en Inde.
inde317.15 inde317.16
Les paniers renversés servent à garder les coqs. Un attelage passe par la barrière de péage.
inde317.17 inde317.18
Les buffles sont heureux dans l'eau, bien bouchonnés par leur maître.
inde317.19 inde317.20
C'est l'heure de la gym à l'école.  Une des nombreuses statues géantes de Hanuman, le dieu-singe.
inde317.22 inde317.23
Samedi 26 janvier :
Pour nous mettre en appétit nous nous arrêtons à un immense marché de poissons séchés au bord de la route.



Nous allons essayer de gagner Puri en traversant le lac Chilika. La carte dit que ce n'est pas possible par la route. Les indiens interrogés sont partagés, peut-être ben que oui, peut-être ben que non ... alors on tente. Les paysages sont magnifiques.


inde318.6

inde318.8
On arrive quand même au bout de la route et là impossible d'aller plus loin. Mais il y a une solution, il y a toujours une solution en Inde ! Si on fait demi-tour et si on prend une petite route à gauche on arrivera à un embarcadère et on pourra traverser avec nos véhicules (nous sommes avec Gisèle et Gérard).
Belle ambaine, mais arrivés à l'embarcadère il y a des barques qui font traverser des piétons et des motos et surtout pas nos véhicukles !C'est l'Inde et c'est quand même bien amusant. Alors nous retournons sur nos pas.








retour haut de page