retour à l'accueil
juillet 2020 Pyrénées

Nous voilà reparti pour un autre petit tour dans l'Hexagone, direction les Pyrénées.
Les touristes ne sont pas très nombreux dans les villages qui d'habitude sont des sites très visités mais ils sont très nombreux sur les chemins de randonnée et près des lacs de montagne.

CORDE SUR CIEL
Construite en 1222 par le comte Raymond VII de Toulouse, haut lieu du catharisme, cette cité médiévale adapte ses rues tortueuses et ses maisons séculaires à un relief escarpé dominant la paisible vallée du Cérou. Elle est une étape du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.




MIREPOIX
La bastide de Mirepoix est située dans le Pays des Pyrénées Cathare.
La ville fut reconstruite selon les plans réguliers des bastides après une vaste inondation en 1289.
La place a conservé sa structure originelle et médiévale. On peut y voir de superbes maisons à colombages sur galeries de bois. Mirepoix est célèbre pour la Maison des Consuls ornée de pièces de bois sculptées.

 

PYRÉNÉES entre Espagne et France, après un petit passage par la principauté d'Andorre.


Nous quittons les grands axes et les petites routes traversent des bourgs riches en patrimoine.
CAZEAUX
L'église Sainte-Anne est un petit édifice construit autour d'une chapelle du XIIe siècle. L'ensemble est de style lombard, variante de style roman très répandu dans cette région des Pyrénées.
La voûte et les murs sont entièrement recouverts de peintures murales, classées.



Nous avions visité St Bertrand de Comminges à nos débuts de camping-caristes et y retournons avec beaucoup de plaisir.
Tout d'abord la basilique toute proche de Valcabrère et le site archéologique qui lui est attaché. Il s'agit d'un vaste cimetière où les tombeaux d'une seule et même grande famille ont été mis à jour.

VALCABRERE
La basilique Saint-Just de Valcabrère est un édifice de style roman des XIe et XIIe siècles.
Elle est classée monument historique et, au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998.
Des fouilles ont permis de démontrer que le site était occupé depuis fort longtemps. Des pierres provenant de la ville romaine de Lugdunum ont servi à sa construction et l'on trouve çà et là des bas-reliefs, des colonnes et chapiteaux de l'époque romaine qui ont été réutilisés.

SAINT BERTRAND DE COMMINGES
Ce village est ceinturé par des remparts qui se confondent avec le rocher.
La cathédrale Sainte-Marie est inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle.
Son origine remonte au début du Moyen-Age. Elle fut continuellement enrichie jusqu’au XVIè s. d’éléments décoratifs, comme le choeur de stalles en bois et le magnifique buffet d'orgue Renaissance.


Le cloître de la cathédrale est situé en hauteur. La galerie sud, ouverte sur l'extérieur, donne le privilège de pouvoir contempler le paysage alentour depuis le jardin clos.

A la porte Cabirole une inscription fait état de la taxe du poisson en Carême. Elle date de 1661.

Le Gouffre d’ESPARROS
Au cœur de la vallée des Baronnies dans les Pyrénées.
Les aragonites d’ESPARROS sont parmi les concrétions les plus belles mais aussi les plus délicates.
Ce sont de véritables « fleurs de pierre », cristaux de gypse ou de calcite, concrétions excentriques défiant l’apesanteur, vastes salles ornées de draperies et de longues stalactites.


Les MOUNAQUES de CAMPAN
Poupées de grandeur nature, les Mounaques sont faites de chiffons et de foin, habillées de vêtements.
Elles sont issues d’une vieille tradition locale, remise au goût du jour dans les années 1990, lors d’une fête communale de la ville de Campan, la Fête des Mariolles.
Depuis, chaque été, de juillet à septembre, ces Mounaques sont exposées dans les rues, sur les balcons ou au milieu des jardins.


le col d'ASPIN



le PIC du MIDI à
LA MONGIE, un bol d'air frais à 2 877 m. d'altitude. Une info : le resto est excellent !




Et maintenant nous allons chercher la fraîcheur et les randonnées en montagne.
Cirque de TROUMOUSE
Nous passons la nuit sur un parking à 2 100 m. d'altitude et nous avons droit à un violent orage accompagné de rafales de vent qui nous secouent pendant un petit moment.
Le lendemain une rando nous amène à la vierge de Troumouse.



En fin de journée, direction le cirque d'Estaubé. Le village de Gèdre sera notre passage obligé pendant ces journées de rando et nous pourrons y faire les pleins et les vides de notre fourgon.

Cirque d'ESTAUBÉ depuis le barrage des Gloriettes.
C'est une superbe rando qui nous conduit jusqu'au fond du cirque, au Pla d'Ailhet, où coule une belle cascade. Quelques marmottes signalent notre arrivée et filent se cacher.




Le départ des randos a lieu du col des Tentes. Il est situé dans le parc National des Pyrénées et il est interdit d'y dormir. Nous bivouaquons dans un pré vers la station de ski de Gavarnie et avons la visite en soirée d'un troupeau de vaches. Elles sont très curieuses et mettent leur museau dans les sacs des quelques campeurs qui sont sur place !
Rando au lac des Espécières et au lac de Sautaro qui est côté espagnol et flanqué de pylônes très moches, belle grimpette par un sentier escarpé.


Rando au pic des Tentes et de la Pahule
Petite grimpette de l'autre côté du col des Tentes pour arriver au-dessus du cirque de Gavarnie qui nous paraît tout petit vu d'en haut.

La brèche de Roland que nous voyons également de notre crête.


Et pour profiter encore de la fraîcheur et du calme de cette région nous bivouaquons au plateau de SAUGUÉ où nous sommes seuls en soirée.



Fin de cette escapade qui nous a enchantés.

retour haut de page